Changer de métier en restant zen

Changer de métier en restant zen

juin 16, 2016 1 Par admin

Depuis un bon moment maintenant, j’aspire à changer de métier.  Je souhaite vivre de mes passions, pour suivre l’élan de mon coeur et être en harmonie avec ma vraie nature.  J’ai déjà entrepris de nombreuses démarches et je me suis documentée sur le sujet.  Aujourd’hui, je veux partager avec vous ce que j’ai découvert, pour que vous puissiez à votre tour vous réorienter et faire le grand saut, si telle est votre intention.

1. Changer de métier est une démarche très personnelle.

Vous seul connaissez les véritables raisons qui vous poussent à changer de profession et si vos raisons sont valables à vos yeux, alors n’hésitez pas!  Cependant, ne pas hésiter ne veut pas nécessairement dire de foncer la tête baissée.  J’ai eu cette leçon au mois de janvier dernier.  J’appris à la dure qu’un changement d’orientation ne se fait pas du jour au lendemain.  Après avoir démisionné de mon boulot, je galéra pendant plusieurs semaines d’une place à un autre, ce qui n’est pas idéal lorsqu’on a une famille et des comptes à payer!  Cette expérience m’a démontrée qu’il est mieux de se préparer longtemps d’avance avant de faire le grand saut.  Le fait de se préparer vous aidera à rester zen et à adopter une attitude sereine tout au long du processus.

Depuis, je me suis stabilisée à un endroit en gardant en tête que ce travail est temporaire et que ma véritable carrière est en ligne droite devant moi.  Pour m’aider à accepter mon travail actuel, j’ai trouvé ceci dans le magnifique livre ″les lois dynamiques de la prospérité″, de Catherine Ponder: «Un nouveau débouché s’ouvrira à vous dès que vous aurez intégré toute la discipline et la connaissance que votre travail actuel a à vous offrir.  En attendant, rappelez-vous qu’il n’existe pas de travail plus bas ni plus élevé que les autres tant qu’il est essentiel au bien-être de tous.  Accomplissez-le donc avec autant d’efficacité que possible.  Le fait de demander conseil tout en nourrissant des idées plus vastes aide à traverser les expériences actuelles en se rappelant que ceci passera aussi. »  Je relis ce passage du livre à tous les matins et depuis, je me sens beaucoup plus zen lorsque je me rends au travail.

2.  Faire un tableau de visualisation

Pour accélérer mon changement de carrière, j’ai confectionné un tableau de visualisation ( grâce à Pinterest ) et j’ai épinglé toutes les images et les citations les plus riches et les plus inspirantes que j’ai trouvées.  De cette manière, j’élargis ma vision sur mon avenir et je change ma façon de pensr en l’orientant sur mes objectifs de vie.  J’ai plus de facilité à imaginier que mon travail idéal est réellement devant moi et qu’il me cherche, tout autant que je le cherche.

Il m’arrive de revenir à la maison quelque peu découragée, or lorsque cela advient et que je me surprends à entretenir un discours intérieur négatif, je ressors sur-le-champ mon tableau de visualisation.  Cela m’aide à me concentrer sur ce que je veux et de mettre de côté mes déceptions du moment.  Le fait de focusser mon attention et mon énergie sur mon but me permet de rester zen et calme, quoi qu’il arrive. 

Je suis convaincue que tous ceux qui ont une image précise du métier auquel ils aspirent et qu’ils enlignent leurs pensées, leurs émotions et leurs actions dans ce sens l’atteindront à coup sûr.  S’il y a une chose que la vie m’a enseignée, c’est que si vous évoluez intérieurement, l’extérieur prendra soin de lui-même.  En d’autres termes, si vous travaillez sur votre monde intérieur, toutes les portes s’ouvriront d’elles-mêmes.

3.  Établir un plan d’action

Pour changer de métier, il est donc important de porter attention sur ce qui se passe en nous, et il faut également prendre le temps d’établir un plan d’action.  Votre plan vous permettra de passer à l’action et d’avoir une vision claire et précise de votre projet.  Si vous ne faites pas de plan, vous serez comme un navire sans gouvernail, qui dérive au gré du vent.  Travaillez donc sur votre plan et passez ensuite à l’action.  Adaptez votre plan au fur et à mesure que vous avancez dans votre projet.

4.  S’entourer de personnes qui croient en nous

Ceci est d’une importance capitale.  Tous ceux qui souhaitent changer de métier traversent des montagnes russes d’émotions.  Parfois vous y croyez et d’autres fois vous doutez.  C’est tout à fait normal.  Le changement peut être effrayant sur bien des aspects.  C’est pourquoi le fait de vous entourer de gens qui croient en vous et en votre projet vous sera d’un grand soutien dans les moments d’insécurité.

5. Se former

Si vous aspirez à changer de métier, vous aurez peut-être des formations à suivre, des compétences à aller chercher, des cours du soir à prendre, pour faciliter votre transition et votre accès à la profession convoitée.  C’est à vous que revient le choix de vous former ou de profiter de vos temps libres.  Changer de métier exige de faire des sacrifices à court terme mais n’ayez crainte que vos efforts seront grandement récompensés sur le long terme.

Notre travail occupe une très grande partie de notre vie et de notre temps.  C’est pourquoi il vaut mieux faire quelque chose qui nous plaît, qui nous comble réellement, au lieu d’accepter un travail qui ne nous satisfait pas ou plus.  Alors j’encourage tous ceux qui aspirent à mieux, qui souhaitent vivre plus de liberté, plus de satisfaction, plus de succès et plus d’épanouissement dans leur travail.