Semer les graines du bonheur

Semer les graines du bonheur

février 8, 2016 0 Par admin

Je me suis réveillée ce matin en pensant à cette allégorie:

Notre vie est à l’image d’un jardin.  Pour qu’un jardin soit luxurieux et florissant, il faut respecter certaines étapes.  Tout d’abord, nous devons labourer la terre puis y semer les graines.   Nous devons l’arroser, l’entretenir et lui donner beaucoup de temps, d’attention et d’amour.  Viens ensuite le moment où l’on commence à voir apparaître les petites pousses, fruits de nos efforts et de notre patience.  Les pousses grandissent et nous pouvons finalement récolter les résultats de notre labeur.

Toute notre vie se déroule de la même façon.  Nous plantons des graines dans notre esprit, par le biais de nos pensées, et nous attendons de voir apparaître dans le monde physique leurs manifestations.  Parfois, nous manquons de patience et nous voulons sauter des étapes. Nous nous fâchons si nous ne voyons pas apparaître de transformation du jour au lendemain.  Ou nous doutons de voir arriver les résultats attendus et nous remettons tout le processus en question.  Mais nous sommes gouvernés par les mêmes lois que la nature, nous devons donc prendre exemple sur cette dernière.

Apprenons donc à vivre en semant les graines du bonheur dans notre esprit.  Une fois plantées, n’allons surtout pas les déterrer, par peur ou insécurité.  Nous devons avoir confiance et croire de tout notre cœur qu’elles germeront, en temps et lieu.

Avez-vous déjà plantés des carottes et récoltés de la laitue?  C’est la même chose avec notre esprit et nos pensées.  Si nous semons les graines de l’amour, de l’espoir et de la joie, nous récolterons de l’amour, de l’espoir et de la joie.  Cependant, il peut arriver que le résultat tarde, que la pousse prenne plus de temps à se pointer le bout du nez.  Il peut arriver que la pluie se fasse rare, comme il peut arriver que nous semions quelques mauvaises herbes au passage, et que la récolte soit mauvaise.

Cela fait parti du processus d’apprentissage de tout jardinier.  Mais si nous persévérons, la saison prochaine ne sera que meilleur.  Pourquoi?  Parce que nous aurons acquis de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences.  Alors ne soyons pas déçus si notre première récolte n’est pas à la hauteur de ce que nous avions espéré.  Cela nous indique seulement que nous devons faire quelques ajustements.

Vous verrez, quand vous commencerez à avoir de bonnes récoltes, vous aurez envie d’avoir un plus gros jardin et de semer plus de graines.  C’est ce qui se passe actuellement dans ma vie.  J’ai mis beaucoup d’énergie et de temps sur quelques points en particulier, dont mon bien-être et celui de mon entourage, et je constate que je récolte beaucoup d’amour et de joie, de plusieurs manières différentes et inattendues.  Ce qui me donne envie de planter toujours plus d’amour et de joie.  Qui sais, un jour, peut être réussirons nous à planter tellement de graines qu’il n’y aura plus aucune place pour que la mauvaise herbe puisse s’incruster dans notre jardin et dans notre esprit.  C’est un de mes souhaits les plus profonds!