Comment vivre les périodes de transition

Comment vivre les périodes de transition

février 4, 2016 11 Par admin

Je vis présentement une grande période de transition. J’ai définitivement quitté mon emploi ( qui était mon unique source de revenu ) pour me lancer dans le vide complètement. Tout ceci ne s’est pas fait du jour au lendemain. J’y ai longuement réfléchi, analysé les pour et les contre, vécu plusieurs nuits d’insomnie… Mais jamais, je ne retournerais sur ma décision. Je ne peux plus accepter d’être malheureuse au travail, je trouve que nous méritons tous d’être épanouis dans notre milieu professionnel.

Cette période de transition m’apporte énormément sur le plan personnel. Elle me permet d’avoir le temps de réfléchir sur ce qui compte vraiment pour moi, et de réorienter mes idées et mes projets dans une meilleure direction. J’ai trop souvent fait la course contre la montre au cours des dernières années, maintenant j’ai la chance de m’arrêter et de reprendre mon souffle. Ces précieux moments de réflexion me procure ( la plupart du temps! ) un immense bonheur. Je me sens beaucoup plus en paix avec moi-même, je sens que je m’ouvre aux innombrables possibilités que la vie nous offre.

Ce que j’apprends aujourd’hui c’est l’importance de profiter du chemin et non pas de se concentrer sur la destination. J’apprends à profiter du moment présent, et j’essaie de ne pas m’inquiéter sur le moment suivant. J’ai confiance que la vie m’apportera les bonnes personnes et les bons événements, en temps et lieu.

Les périodes de transition sont souvent accompagnées de moment de grande insécurité. «Comment vais-je arriver à payer mes comptes, est-ce que j’ai assez de courage et de force, est-ce qu’il y a vraiment quelque chose de mieux qui m’attends? Mais ce sont toutes des questions en lien avec notre ego, dont la principale caractéristique est de nous faire ressentir la peur. L’ego déteste le changement, contrairement à la nature, elle, qui est en constante évolution. Et puisque nous vivons au même rythme que la nature, nous évoluons et nous changeons à chaque instant. Il est donc primordial de suivre le courant de notre vie et de cesser de lutter contre notre appel intérieur.

Il est plus facile d’essayer de justifier sa peur du changement que de foncer vers quelque chose de nouveau. Mais si nous voulons faire parti du processus de création de notre vie, nous devons accepter de naviguer sur des eaux inconnues. Le domaine du connu est en lien avec notre attachement au passé. Il ne génère aucune possibilités d’évolution. Tandis que lorsque nous vivons dans l’inconnu, nous nous ouvrons à un univers de possibilités. Si je n’avais jamais eu le courage de quitter mon emploi, je n’aurais probablement pas créer ce blog, ce qui m’apporte une réelle satisfaction et un sentiment de bonheur immense.  Voilà toute la beauté de s’ouvrir au domaine de l’inconnu, le domaine de la créativité à l’état pur.

La plus grande difficulté que j’éprouve au cours de ma transition est le fait de lâcher prise. Apprendre à lâcher prise est un concept très nouveau pour moi. J’ai tendance à vouloir prendre le contrôle sur chaque aspect de ma vie. Mais je réalise que pour que le meilleur advienne, je dois exprimer mon intention, et ensuite la laisser aller. De cette manière, je me libère de toute l’énergie négative ressentie lorsque nous tentons de tout contrôler.

Ce qui est important, finalement, c’est d’apprendre à vivre chaque jour en étant attentif aux messages que la vie nous envoie et d’écouter notre petite voix intérieure.  Prendre du temps pour soi, dans la tranquillité et ne pas écouter les critiques et les commentaires négatifs des autres.  Accepter la période de transition, prendre la responsabilité de ses actions et avoir la foi. Croire que cette période est là dans le but de nous rediriger vers quelque chose de beaucoup plus positif et plus en harmonie avec notre moi véritable.