Mon monde intérieur crée mon monde extérieur

Mon monde intérieur crée mon monde extérieur

janvier 31, 2016 6 Par admin

 J’ai lu, il y a quelque temps, cette petite phrase dans un livre.  Courte, simple, mais en y regardant de plus près, remplie de sens.  J’ai pu valider, en regardant ma vie des dernières années, l’authenticité de cette phrase.  Lorsque j’ai commencé mes études en techniques policières, je me suis retrouvée ensevelie de responsabilités, toutes plus importantes les unes que les autres. Je devais travailler pour subvenir à mes besoins et à ceux de ma fille, je devais performer au niveau académique, je devais m’entraîner de façon intensive, je devais être disponible pour les nombreux travaux d’équipe, et avant tout, je devais élever ma fille qui était toute jeune à l’époque.  N’étant pas organisée et ordonnée de nature, je peux vous affirmer que ma vie pendant cette période là fut des plus chaotiques.

Au fond de moi, je me sentais complètement perdue.  Je ne faisais que courir de gauche à droite, et j’étais continuellement projetée dans le futur, sans jamais prendre le temps de vivre le moment présent.  Je me disais continuellement que ma vie ferait plus de sens quand j’aurais enfin terminé mes études et que je serais policière.  Ma petite voix intérieure me suppliait d’arrêter, mais mon ego n’arrêtait pas de me murmurer à l’oreille : «Allez, tu vas leur prouver que tu es capable, que tu es forte et persévérante».  J’étais complètement déconnectée de ma vraie nature, voulant à tout prix réussir ce que j’avais entrepris, au détriment de mon bien-être intérieure.

J’ai finalement décroché mon diplôme et j’ai été accepté dans la première cohorte à l’école de police, ce qui était pour moi un exploit.  Je me suis lancée tête première dans cette nouvelle aventure, en faisant taire encore une fois ma voix intérieure, qui ne savait plus de quelle manière me dire que je n’étais pas bien.  Mon mal-être était flagrant dans ma vie : j’avais de gros problèmes financiers, mon appartement était à l’envers, et quoi dire de mon alimentation…c’était le moindre de mes soucis !

Je ne faisais pas de lien à l’époque entre ce que je ressentais et les manifestations dans ma vie de ce désordre émotionnel.  Ce n’est que des années plus tard que j’ai compris que notre monde intérieur crée notre monde extérieur.  Le concept est simple : tout part de la façon dont nous nous sentons.  Si nous sommes en harmonie avec notre vraie nature, si nous sommes centrés sur ce qui est important pour nous, alors nous aurons le bonheur de voir arriver les résultats positifs dans notre vie.  Mais le contraire est tout aussi vrai.  Si nous nous sentons déboussolés, débordés,  nous observerons des signaux d’alerte, nous montrant que nous avons dévié de notre trajectoire.

La leçon que je retiens de cette expérience est qu’en prenant le temps de s’arrêter, simplement quelque minutes par jour, pour observer notre vie, nous aurons un accès direct à la façon dont nous nous sentons.  Si tout est en ordre autour de nous, alors nous saurons que nos émotions le sont elles aussi et que nous sommes sur la bonne voie.   Mais si nous constatons que notre monde extérieur est à l’envers , alors il est peut-être temps de prendre une pause et de faire le point afin d’écouter notre cœur pour être plus en accord avec ce que nous voulons réellement accomplir dans notre vie.